Aller au contenu
Partagez

Comme il est inscrit dans le cœur de chaque être humain, les jeunes ont aussi cette conviction profonde que c’est l’amour qui permet le bonheur, qu’il en est la clé. Mais pour que cette phrase soit vraie, il faut définir ce qu’est l’amour, le vrai, le seul ; et il faut comprendre le meilleur chemin pour atteindre ce bonheur, pour aimer en vérité (tout en sachant en tant que chrétien, que le bonheur parfait n’existera qu’au Ciel).

Et pour en parler à ses enfants, il est d’abord important d’en être convaincu :

Si cela est bien évident pour les petits, plus on avance en âge et moins cela parait possible, surtout dans nos sociétés volages où le divorce est monnaie courante. Et pourtant, soyez certains que si on aime vraiment, on ne peut pas arrêter un jour d’aimer. 

Mais, qu’est ce que l’Amour avec un grand A ? 

En français, le verbe « aimer » a plusieurs usage. On l’utilise pour parler aussi bien de l’amour du chocolat, de son chien, de son frère, de son époux ou de Dieu. Et pourtant, ces différents amours, vous en conviendrez, ne sont pas du tout équivalents. 

Le grec peut alors venir à notre secours pour établir des différences claires entre ces types d’amour. En effet, il y a dans cette langue 4 mots différents pour parler de ces types d’amour :

storge amour

1. STORGE : l’affection familiale, l’amour filial. 

L’amour Storge correspond à l’amour des personnes de notre sang. Un amour qui nous est imposé et dont il restera toujours une trace. Nous garderons par exemple toujours des sentiments forts pour nos parents, même si nous avons grandi dans une famille dysfonctionnelle ou maltraitante, auquel cas, ces sentiments seront plutôt négatifs (haine, dégoût…) 

 2. ÉROS : l’attirance physique, le désir sexuel et le plaisir corporel.

L’amour Éros est souvent à la base du sentiment amoureux. Il a un rôle essentiel dans une relation amoureuse et il est bon de rappeler que le plaisir corporel est bon et voulu par Dieu. Pourtant, si Éros n’est pas maitrisé et soumis à l’esprit, il mène à la concupiscence et à l’utilisation de l’autre comme objet de plaisir. C’est donc un amour tourné vers soi qui peut facilement être un amour égoïste. 

3. PHILIAE : l’amitié, l’amour bienveillant, le plaisir de la compagnie de l’autre. 

Tout comme Éros, l’amour Philiae est important dans une relation amoureuse. Il est souvent associé à des valeurs, des centres d’intérêts et des objectifs communs et s’appuie sur des échanges, des discussions, de la complicité, du respect et de la confiance. Cet amour est forcément partagé car chacun a le soucis de l’autre. Il prend du temps à se construire car il dépend entièrement des moments partagés.

Lire aussi  12 marches pour apprendre à aimer

4. AGAPÉ :  l’amour désintéressé, divin, universel, inconditionnel. 

L’amour Agapé est l’amour de l’autre pour ce qu’il est, c’est un amour dévoué qui peut aller jusqu’au don de soi et de sa vie. C’est en réalité l’amour parfait que Dieu a pour nous, Il a donné son fils pour nous sauver. C’est Agapé que nous devons essayer d’atteindre, en particulier avec notre conjoint.

La différence entre sentiment amoureux et Amour 

Il parait clair au travers de ces 4 définitions de l’amour qu’être amoureux relève beaucoup plus d’Éros qu’Agapé

En effet, le sentiment amoureux est une pulsion d’abord biologique : notre corps réagit à la présence de l’autre, à sa vue, son odeur, ses paroles, son toucher…

Physiologiquement, être amoureux produit des pics d’endorphine et d’occytocine qui, comme lors de la consommation de drogue, produit un effet de manque. Ainsi, plus on voit la personne dont on est amoureux, plus on a besoin de la voir, mais aussi, plus on est avec cette personne plus on souhaite la connaitre, aussi bien psychologiquement que physiquement, car notre corps nous réclame toujours plus de sa présence. On devient en quelque sorte addict à cette personne. Et, comme dans toute addiction, il arrive un moment où les doses reçues ne suffisent plus à combler les désirs du cerveau. Alors, si la relation avec l’autre personne n’a été que charnelle, la solution est simple pour la personne en manque : trouver un autre partenaire et recommencer un cycle. 

Ainsi, il parait logique que se laisser aller à son Éros ne permettra aucunement de se préparer à vivre une relation proche de l’Agapé, une relation durable. 

Il est important de faire prendre conscience à vos adolescent que l’aventure amoureuse, surtout charnelle, ne prépare jamais, vraiment jamais, à l’amour véritable. Alors que, d’un autre côté si la relation est basé sur Philia, c’est-à-dire une amitié solide et construite, la relation pourra passer à un autre niveau et aller vers Agapé une fois le sentiment amoureux passé. 

Mais, que faut-il faire concrètement pour apprendre à aimer ?

Pour apprendre à aimer son prochain, il faut entrer d’abord en relation d’amitié avec lui, il faut passer par l’amour Philiae. 

Votre adolescent doit apprendre à avoir des amis, de bons amis, de vrais amis, des amis de qualité qui le tirent vers le haut. Pour cela, vous pourrez discuter avec lui de la différence entre les copains et les amis. 

  1. Un copain est quelqu’un pour qui on ressent de la sympathie, avec qui on aime passé du temps, avec qui ont fait certaines activités. La relation est souvent spontanée (« je m’entends bien avec lui », « je l’aime bien« ) et est basée sur un ressenti. Les copains sont aussi des personnes que l’on ne choisi pas, ce sont des camarades de classes, des personnes que l’on voit lors d’activités sportives ou artistiques, des collègues… Ces personnes sont parfois très différentes de nous, n’ont pas forcément les même valeurs et objectifs et naturellement, la relation est superficielle
  2. D’un autre côté, les amis, qui sont de fait moins nombreux, sont des personnes de confiance avec qui on partage bien plus qu’un repas ou une activité. Ce sont des personnes à qui l’on peut se confier, sur qui on peut compter et qui peuvent aussi compter sur nous. Cette relation prend du temps, parfois des années, à se construire. Même si deux ami peuvent être très différents l’un de l’autre, ils partagent forcément des choses profondes et malgré les désaccords, il y a entre les deux personnes un profond respect. La relation d’amitié est donc choisie et a une influence immense sur les projets futurs.
Lire aussi  La sexualité à la lumière de la Bible (4)

Quelle est la meilleure façon d’atteindre Agapé, l’amour parfait ?

La première chose à intégrer est qu’il y a des voies qui nous mène à Dieu et à l’Amour du prochain et d’autres qui nous en éloignent. Et rien ne sert d’y aller par 4 chemins, la meilleure façon d’atteindre Agapé, c’est de mettre sa confiance en L’Église et ses prescriptions ! 

En effet, qui mieux que Dieu lui-même pour nous apprendre à aimer à la perfection comme lui ? Qui de mieux que l’Église Sainte instaurée par Jésus pour nous apprendre comment aimer comme lui ?

Mais c’est un chemin exigent, tellement exigent qu’il peut décourager, qu’il semble impossible. Comment vivre la chasteté dans notre société ? Est-ce seulement encore possible ? Peut-on encore rester toute sa vie avec la même personne ? 

La chair est faible et le monde rempli de tentations. 

Mais Dieu ne nous laisse pas seul, il nous envoie des graces, des graces d’autant plus abondantes qu’on les lui demande. Il s’agit donc pour passer de Philiae et Agapé, pour apprendre à aimer comme Dieu, de nous tourner vers lui. Là encore, il n’y a pas de secret : pour avoir les grâces nécessaires et atteindre l’impossible, il y a la prière et les sacrements. 

Pour être informé de la parution des prochains articles, inscrivez-vous.

Inscrivez-vous au blog

Pour recevoir dans votre boite mail des conseils pour parler d’amour et de sexualité à vos enfants

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *