Aller au contenu
Partagez

On fixe le début de la puberté au commencement de la production des hormones sexuelles. Chez le garçon, c’est la testostérone et sa production commence généralement entre l’âge de 11 et 15 ans. Il est rare que les garçon commence leur puberté avant 11 ans mais il arrive que celle-ci débute plus tard et dure jusqu’à 16 ou 17 ans. 

Les signes physiques

stade de la puberté chez le garçon avec les âges approximatifs

Les changements physiques à partir du début de la puberté durent environ 3 ans où vont avoir lieu de nombreuses transformations. 

L’un des premiers signes de la puberté vers 12-13 ans est l’augmentation de la taille des testicules et la coloration du scrotum (les bourses). Cette augmentation précède généralement de 6 mois les autres évolutions. C’est en effet la croissance des testicules qui va permettre la production de testostérone. 

Le second signe visible est souvent les poils pubiens, puis les poils axillaires des aisselles. Les garçons se mettent alors aussi à grandir, leurs épaules s’étoffent, leur hanche et leur tour de taille s’affinent et leur masse musculaire se developpe. 

Puis la verge s’allonge et s’épaissit progressivement. La voix mue et devient plus grave vers l’âge de 14 ans.  

Pour en savoir plus sur l’appareil reproducteur masculin :

Une fois tout ceci mit en place, l’adolescent connaitra un évènement important, qui au même titre que les règles chez les filles, marquera le moment où il peut physiologiquement devenir père : c’est la première éjaculation, celle-ci a souvent lieu la nuit. 

Aujourd’hui, les jeux sexuels apparaissent assez tôt dans les groupes de garçons, à cause notamment de la pornographie.  Il est de plus en plus fréquent que les garçons commencent à se masturber avant que l’éjaculation ne soit possible, parfois dès 9 ou 10 ans. Cette première éjaculation a donc de moins en moins lieu la nuit mais arrive à cause de la masturbation. Cette masturbation précoce, à l’âge où le cerveau se structure, peut créer une addiction profonde et empêcher le bon développement du cerveau.

Lors de la puberté, les garçons vont connaitre deux poussées de croissance : l’une au début de la puberté, avant que leur voix ne mue et la seconde, après la première émission nocturne. Il arrivent cependant que certains n’aient qu’une seule poussée de croissance à la mi-adolescence. Lors de ces poussées de croissance, il grandit en moyenne de 9 cm par an.

Lire aussi  L'écran : arme de destruction massive des âmes

La moustache apparaît vers 15 ans et la barbe sur les joues et le menton vers 16 ans. Certains garçons développeront aussi de l’acné à cause des excès de sébum qui rendent la peau et les cheveux gras. Une bonne hygiène de vie et notamment une alimentation équilibrée permettra de limiter ce problème. 

Les changements psychologiques

Si avant la puberté, le garçon ne fait que rarement attention à son corps et l’image qu’il projette de lui, son entrée en puberté va soulever de nombreuses questions. Les principales sont « suis-je normal et suis-je capable ? ». Le jeunes homme est sensible à la comparaison avec les autres de son âge, encore plus que les filles même s’il l’exprimera moins. Par exemple, s’il est plus petit que ses amis cela pourra beaucoup le faire souffrir. 

Aussi, les garçons, sous des airs de confiance, discutent et rigolent beaucoup entre eux de sexualité et font preuve d’une certaine impatience à connaitre leur première relation sexuelle. Mais en réalité, ils sont très pudiques. Ne voulant pas paraitre ignorant ou perdre la face devant leurs amis, ils n’osent pas demander aux autres ce qu’ils vivent ni parler de ce qu’ils ressentent.

Aujourd’hui, beaucoup se tournent vers internet pour répondre à leurs questions profondes avec le grand risque d’obtenir de mauvais conseils. Ils seront soulagés et heureux d’avoir en face d’eux un homme à leur écoute à qui poser leurs questions. 

D’autre part, la puberté entraine aussi de nombreux changements psychologiques décrit dans l’article ci-dessous.

Comment et quand parler aux garçons des changements de la puberté ?

Il est bon d’avoir parlé d’amour et de sexualité au garçon avant qu’il ne soit pubère, c’est à dire de lui avoir expliqué comment on fait les bébés et que le but de la sexualité est de donner la vie, tout en lui montrant la beauté des relations entre les hommes et les femmes.

Cependant il ne faudra pas être étonné que votre fils ne s’intéresse que peu à ce qu’il va se passer dans son propre corps à la puberté. Pris dans ces jeux d’enfants, le jeune garçon en général n’aura que peu d’intérêt à discuter de son corps d’adulte et encore moins de filles ou bien du moment où il tombera amoureux. Il suffira donc pour la plupart d’entre eux de leur dire qu’à l’âge de 12 ou 13 ans il vont grandir et avoir des poils et qu’un jour, il pourront devenir père. Pour les détails, il faudra souvent attendre qu’ils soient entrer en puberté pour leur en parler et qu’ils soient attentifs. 

Lorsque le garçon entre en puberté, ce sera au père (ou un homme de confiance) d’expliquer ce qu’il est en train de se passer. Vous pourrez trouver des conseils pour aborder le sujet dans l’article ci-dessous.

Lire aussi  Le cycle féminin expliqué aux garçons

Il sera aussi bon de rassurer le garçon sur son physique, sa taille et la taille de son sexe, sa force,… Il sera aussi peut-être bon de lui expliquer des choses très concrètes comme par exemple que les testicules sont rarement symétriques et que leur développement continue jusqu’à l’âge de 20 ans environ, ou encore qu’il est normal qu’un pénis en érection penche d’un côté, qu’il peut être légèrement courbé… En somme lui faire comprendre que ce qui lui arrive est normal car le garçon est très inquiet d’être malformé et que cela l’empêche d’être performant au niveau sexuel. Ce qu’un garçon veut entendre est : «  Oui, mon fils tu pourras faire plaisir à une femme ». 

Ce sera aussi à vous, pères, d’expliquer à votre fils comment fonctionnent le fille biologiquement.

C’est là que la mère (ou une femme de confiance) interviendra. Elle devra expliquer à son fils comment fonctionnent les filles psychologiquement. Ce qu’elles pensent, qu’elles sont leurs aspirations, ce qu’elle attendent des garçons. Il faudra lui faire comprendre que la performance sexuelle n’est pas au cœur des préoccupations féminines. Il voudra bien évidemment savoir comment séduire une fille mais votre rôle sera avant tout de lui faire comprendre que la clé de l’amour est l’amitié. Voici un défi de taille dans le monde où nous vivons !

Pour être tenus informés de la sortie des prochains articles, inscrivez-vous gratuitement au site

Inscrivez-vous au blog

Pour recevoir dans votre boite mail des conseils pour parler d’amour et de sexualité à vos enfants

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *